Avocat en contentieux du droit du travail à Grenoble

Maître PICCAMIGLIO plaide au soutien des salariés.

Cabinet d'avocat pénal à Grenoble

Contentieux du droit du travail

Maître PICCAMIGLIO vous assiste :
04 76 502 502

Exécution du contrat de travail, clauses du contrat de travail, rupture du contrat de travail (licenciement, rupture conventionnelle, etc..).

En droit du travail, le Cabinet d’Avocat contentieux droit du travail plaide devant tous les Conseils de prud’hommes de France (notamment Annecy, Grenoble, Bonneville, Chambéry, Annemasse, Valence, Valenciennes, Paris, Boulogne-Billancourt, Vienne, Aix les bains, Oyonnax) à toutes les phases de la procédure, conciliation, audience de jugement, (éventuellement devant le juge départiteur, ou en référé) et exerce les voies de recours devant toutes les Cours d’appel de France.

En droit du travail, en cas de pourvoi en cassation, Maître PICCAMIGLIO conseille le client dans le choix de l’Avocat près la Cour de cassation (le recours est obligatoirement instruit par un Avocat spécialisé), prépare le mémoire et gère les relations entre le justiciable et l’avocat choisi.

Les ordonnances de la loi travail, publiées en septembre 2017, bouleversent le droit du licenciement.
Ainsi, la lettre de licenciement pourra être précisée par l’employeur après le licenciement.

Pour en savoir plus, Monsieur Piccamiglio, Avocat contentieux droit du travail à Grenoble, peut vous renseigner par téléphone ou par mail : piccamiglio@mpavocats.eu

Pour en savoir plus sur les contentieux en droit du travail :

Avocat contentieux droit du travail

MP Avocats : le droit du licenciement

Les ordonnances de la loi travail, publiées en septembre 2017, bouleversent le droit du licenciement.

Ainsi, la lettre de licenciement pourra être précisée après le licenciement.
Les indemnités qui peuvent être obtenues en cas de licenciement abusif sont barémisées. (Voir le barème)
L’indemnité légale de licenciement change. Elle est attribuée à partir de 8 mois d’ancienneté chez le même employeur. Son montant sera de ¼ de mois de salaire par année d’ancienneté, (au lieu de 1/5 avant les ordonnances), et 1/3 de mois de salaire par année d’ancienneté pour les années au-dessus de 10 ans. La rémunération à prendre en compte pour le calcul est précisé par les dispositions de l’article R.1234-4 modifié du code du travail.

Le délai de contestation de la rupture du contrat est ramené à 12 mois au lieu de 24 mois.

Les obligations de l’employeur en matière de motivation de licenciement économiques sont allégées.

Plus que jamais, l’assistance d’un avocat dont le cœur de métier est le droit du travail, s’avère indispensable en cas de conflit du travail.

Contact

3 + 5 =

Téléphone

+33 (0)4 76 502 502

Adresses

CABINET PRINCIPAL
1 avenue Félix Viallet
38000 Grenoble

CABINET SECONDAIRE
24 rue de la paix
74000 Annecy

HORAIRES D’OUVERTURE
Uniquement
sur rendez-vous